Berlinventures

22 mars 2015

Kauf Dich Glücklich

IMG_2540

Hier soir, pour contrer les chutes de température et la pluie, avec une amie, nous sommes allées déguster une petite raclette à La Käserie. Pour compléter le repas avec un petit dessert (oui oui un dessert après une raclette, en même temps les quantités en restauration sont pour les gens normaux ^^) elle m'a emmenée au petit café Kauf Dich Glücklich (ce qui veut dire en gros Achète ton bonheur)sur Oderbergerstraße, tout près de U Eberswalder Straße. C'est un joli petit local qui propose crêpes et gaufres (par contre, pas de crêpes le week-end). 

J'ai pris une gaufre framboises chaudes et glace vanille. La gaufre était croustillante, très bonne, les framboises délicieuses et la glace excellente. Pour arroser tout ça, un petit cocktail, une caipirinha. Très vite le barman vient me voir me disant qu'ils sont à court de cachaça et me demande s'ils peuvent le remplacer par un autre alcool (on paie en commandant donc j'avais déjà réglé), donc oui avec de la vodka, ça fait une caipiroska, ah mince, pas assez de vodka, mais ils ont du rhum blanc ou de la tequila, rhum alors. Ils m'ont même proposé d'ajouter une boule de glace gratuite sur ma gaufre, mais j'ai décliné car 2 ça fait beaucoup. En tout cas, staff très très sympa, ambiance sympa et en musique, le 2e album des Backstreet Boys (celui avec Everybody... Backstreet's back alright!), ça m'a fait sourire vu que j'étais fan de ce groupe à l'adolescence.

En résumé, un endroit super sympa, à refaire absolument !

Posté par La Berlinoise à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 mars 2015

Crêpes et galettes chez Suzette à Berlin

suzette (3)

Il y a peu, j'ai été prise d'une soudaine envie de crêpes, salées comme sucrées. Du coup, j'ai demandé à Google où c'est qu'il y a de bonnes crêperies à Berlin, Suzette apparaissait souvent dans les résultats, j'ai donc regardé de plus près, les critiques sont excellentes et en plus c'est pas très loin de chez moi. Allez, hop, c'est parti, on réserve !

Le restaurant est sur Papelallee, à quelques pas de la station U Eberswalder Straße. La déco est simple, sobre, l'accueil est chaleureux. La menu est trombonné dans des albums de Tintin, original. En parlant du menu, le choix est très dur, j'ai longuement hésité entre Alsacienne et Savoyarde, reblochon ou munster ? Mais d'autres aussi sont alléchantes. Au final, j'ai pris la savoyarde, une tartiflette en galette en gros. Tout est fait à la minute, donc tout n'arrive pas en même temps pour les groupes (on était 8 et servis en 3 fois), pour moi ce n'est pas un point négatif, loin de là.  Gros plus : l'assiette n'est pas polluée par de la salade, mais possibilité d'en commander à part. Les galettes sont énormes et délicieuses, de l'avis de tous les convives ce soir-là. Quelques aventuriers, dont moi, se sont lancés pour une crêpe sucrée en dessert. J'ai opté pour l'antillaise, banane-chocolat flambée au rhum, vraiment excellente. Comme les galettes, les crêpes ont fait l'unanimité parmi l'assistance. D'ailleurs on compte bien y retourner pour goûter au reste.

C'est vraiment une excellente adresse que je recommande chaudement. En partant, j'ai discuté un peu avec le crêpier, très sympa, un vosgien d'ailleurs qui a également fait ses études à Nancy. Comme quoi le monde est petit, 3 anciens étudiants de Nancy au même endroit au même moment, un ami canadien présent hier a également étudié un an là-bas. Enfin bref, si vous êtes à Berlin et avez envie de crêpes, foncez chez Suzette.

suzette (1) suzette (2)

suzette (4) suzette (5)

suzette (6) suzette (7)

suzette (8) suzette (9)

 

Posté par La Berlinoise à 09:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 mars 2015

Feuilletés de poulet aux épices

10835126_10206652747664160_4908831255588857622_o

Pour midi, j'avais envie de poulet mais aussi de quelque chose qui change de l'escalope poêlée habituelle, alors j'ai farfouillé dans mon frigo et mes placards, j'ai réfléchi et j'ai décidé d'expérimenter une petite recette qui a germé dans mon cerveau. Le résultat n'était pas mauvais du tout.

Je n'ai pas vraiment fait gaffe aux quantités, au pif, et j'ai fini avec 2 portions. J'ai pris un beau filet de blanc de poulet, je l'ai coupé en cube et l'ai fait mariner une petite heure avec du citron et des épices pour fajitas, vu ma tolérance à l'épicé le mélange en question n'était pas trop fort. Ensuite, j'ai fait revenir le poulet (parce que j'étais triste qu'il soit parti ^^) et pendant ce temps j'ai déroulé un rouleau de pâte feuilletée sur ma plaque et j'en ai gardé 2/3 (la taille de ma plaque en fait). J'ai découpé la pâte en 4 carrés (plus ou moins égaux) et j'y ai d'abord déposé un peu de crème fraîche, sur la crème le poulet une fois cuit puis une belle tranche de mozza. Ensuite, on referme les feuilletés et hop au four (préchauffé) à 200°C environ 15-20 minutes. 

Au final, avec des haricots verts cuits dans le jus de cuisson du poulet, c'était très bon. Je referrai !

Posté par La Berlinoise à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2015

Le Saint Amour, saveurs lyonnaises à Berlin

saintamour (2)

Ce week-end, je suis allée déguster de la cuisine lyonnaise au Saint Amour. Cela faisait déjà quelques temps que je voulais essayer ce petit restaurant de Neukölln, il se trouve sur Maybachufer, entre les stations Schönleinstraße et Kottbusser Tor. L'accueil est chaleureux, la serveuse (française) est très sympa, la déco est un peu kitsch, un peu façon salon de grand-mère, l'athmosphère est assez agréable.

Le menu est assez succint, mais cela dit le choix fut dur pour moi, moins pour ceux qui ne mangent pas de viande... Cela dit, mon hésitation se portait plus du côté des entrées, le chausson au fromage, la terrine de lapin et la planche de charcuterie me tentaient bien, mais j'ai pris le saucisson brioché au final. La brioche et le saucisson étaient délicieux et mes copines se sont régalées de la frisée aux amandes en accompagnement (je ne mange toujours pas de salade...). Ensuite, tournedos sauce au vin avec flan de légumes et gratin dauphinois aillé. La viande était succulente, tendre, bien saignante comme demandé, la meilleure pièce de bœuf que j'ai jamais mangée à Berlin. Celles qui ont pris les gratins de ravioles au fromage étaient aussi ravies. En dessert, j'ai opté pour le fondant au chocolat, cœur bien coulant, bien chaud, avec glace vanille. Un vrai délice ! La crème brûlée est « brûlée » à la table et a priori très bonne.

Le service est impeccable, assez rapide. Les prix sont raisonnables au regard de la qualité des plats. Une excellente adresse où je retournerai assurément !

saintamour (1) saintamour (3)

saintamour (4) saintamour (5)

saintamour (6) saintamour (7)

saintamour (8)

Posté par La Messine à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2015

Le monde merveilleux des freelancers II

freelance

Aujourd'hui, parlons un peu des potentiels clients, parfois lorsque je cherche des projets sur des plate-formes spécialisées, je m'arrache les cheveux. Je ne suis encore que très rarement directement contactée par d'éventuels clients. Alors que tout le monde ne sache pas exactement comment ça se passe dans ce métier, soit, mais parfois c'est quand même un peu abusé.

Déjà, il y a ceux qui demandent combien ça coûte et combien de temps ça prend une traduction. Sans autres infos... Euh, de l'argent et du temps ? Parce que bon le prix dépend de plusieurs critères, les langues, la taille, le sujet, le format,... Bien sûr quand quelqu'un demande le prix et le coût de X pages/documents ou d'un site internet, ok, je peux comprendre et demande aimablement plus de détails, y'a pas de soucis. Mais quand on te demande une traduction sans plus de détails, heureusement qu'ils ne me voient pas ! :D

Ensuite il y a ceux qui confondent traduction automatique et logiciels de mémoire de traduction. Ils mettent dans leurs annonces qu'ils ne veulent pas qu'on bosse avec nos logiciels... Ils ne veulent pas de traduction automatique. D'accord, mais sais-tu vraiment ce qu'est un logiciel de traduction ? Ces programmes pour professionnels ne traduisent pas tout seul, non, le traducteur humain traduit et le logiciel se souvient, comme ça si le même mot revient on est sûr de toujours le traduire pareil. Parce que bon sur une page, ça passe, mais par exemple pour un jeu vidéo ou un livre ou un site, avec des dizaines voir centaines de pages, au bout d'un moment tu ne peux pas te souvenir exactement de comment tu as traduit ce mot il y a quelques jours. D'autant plus utile quand on travaille à plusieurs avec une mémoire partagée ou quand tu traduis la suite quelques mois plus tard. Sans oublier le gain de temps. Et d'argent, car les mots répétés ne sont pas facturés au même prix.

Le pire, ce sont ceux qui veulent de la qualité et de la rapidité mais proposent un prix dérisoire, certains tarifs proposés sont tellement bas que c'est limite du travail gratuit, vu que moins ce serait 0... En général, on considère qu'un traducteur moyen traduit 2 500 mots par jour. Alors quand je vois des gens qui cherchent un traducteur qualifié pour une traduction de qualité d'un document de 8000 mots pour dans moins de 24 heures, le tout pour des cacahouètes... Hum, là, il faut faire un choix, à ce prix là et dans ce délai je doute que la qualité soit là... Un travail urgent pour lequel on devra « faire des heures supplémentaires », sera souvent facturé un peu plus cher. On ne peut pas tout avoir... Il semblerait que beaucoup ne se rendent pas compte du travail qui se cache derrière une traduction, les compétences requises et les efforts fournis pour que le texte traduit soit impeccable. Bien sûr je ne travaille pas avec ces gens car je suis bien trop chère pour eux...

 

Mais bien sûr il y a quand même beaucoup de clients qui sont conscients que l'expertise et la qualité ont un prix, cela m'est d'ailleurs déjà arrivé de demander moins que proposé. Et les gens avec qui je travaille, notamment les réguliers, sont formidables.

Posté par La Messine à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]



13 mars 2015

Schiller Burger

schiller (2)

En ce moment, je cumule les découvertes culinaires, mais ça va se calmer car entre le budget et le régime, ça va pas le faire longtemps. ^^

Cette semaine je suis (enfin) allée tester Schiller Burger. Ils ont plusieurs adresses, j'étais à celui d'Herrfurthstraße à Neukölln (station Bodinstraße avec le U8). Le local est petit mais il est possible de prendre à emporter et de manger au Schiller Café à côté. 

Le menu est assez intéressant, avec des options végétariennes et végétaliennes, que je n'ai bien sûr pas goûtées. Si je mange un burger c'est évidemment avec viande, mais c'est bien qu'il y en ait pour tout le monde. J'ai voulu prendre un Kiez Burger (avocat, bacon, cheddar, crème au bleu et brioche) sans avocat, mais le cuistot était pas trop chaud et m'a proposé un BBQ Burger (sauce barbecue, bacon, cheddar) en remplaçant la sauce barbecue par de la crème au bleu, sur le coup j'ai pas percuté mais c'est avec pain normal, pas brioche, mince ! Tant pis, j'y retournerai. ;-) En tout cas, le burger était bon, le steak bien cuit, le bacon bien croustillant, le fromage bien fondu, le pain (fait maison dans la boulangerie à côté) très bon et légèrement toasté. Bref, une recette qui marche ! J'ai adoré. En accompagnement, j'ai pris des frites de patates douces, superbes. Une nouvelle bonne adresse pour des burgers à Berlin. 

schiller (1)

 

Posté par La Berlinoise à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2015

Repas ensoleillé au Volkspark Friedrichshain

schonbrunn (1)

Quand il fait beau, j'aime aller me balader au Volkspark Friedrichshain, à environ 15 minutes à pied de chez moi. Au cœur du parc il y a un petit étang et en face, de quoi se désaltérer et se restaurer. Selon la saison, le choix passe du simple au triple entre le restaurant, le kioske et le biergarten. 

Ce que je préfère, c'est m'installer sur la jolie terrasse du restaurant autrichien Schoenbrunn. Pour un verre ou un repas, avec un bon bouquin tout en profitant du soleil. Ils proposent un menu petit-déjeuner assez intéressant de 10h à 14h. Le reste de la carte est disponible dès 12h. Le menu est alléchant, j'ai récemment goûté la planche de charcuterie et fromages d'Autriche, bien que listé dans les entrées, ça cale bien pour une personne, des produits de qualité. Je compte bien tester les spätzles au fromage à l'occasion.

Le serveur est très charmant et extrêmement sympa, on se sent bien là-bas. L'avantage d'être freelance/chômeuse (je suis encore en zone floue entre les 2) c'est qu'en général je peux organiser mon temps/travail et bosser/postuler plus tard le soir quand j'ai envie de profiter du soleil lorsqu'il est de sortie. Du coup, je pense que cet endroit va vite devenir mon QG dès que j'aurais envie et le temps de profiter du beau temps !

 

schonbrunn (2)

Posté par La Berlinoise à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2015

Chipps, petit-déjeuner à Mitte

chipps (1)

Ce week-end je suis allée tester un nouvel endroit pour le petit-déjeuner/brunch : Chipps. Situé sur Jägerstraße, il se trouve à quelques pas de la station U Hausvogteiplatz (U2).

Il est conseillé de réserver le week-end, il y avait même une file d'attente ce jour-là. L'endroit est charmant, le service sympa, l'accueil chaleureux et le menu petit-déjeuner est une horreur. C'est vraiment dur de se décider ! ;-) Sucré avec pancakes ou gaufres ou bien salé avec œufs, bacon, saucisses, salades,... Le bacon et les saucisses sont également disponibles en version végétaliennes pour ceux qui ne mangent pas de viande, il y a donc de quoi satisfaire tout le monde.

J'ai opté pour le menu Lumber Jack : pain perdu (normalement avec sirop d'érable mais j'ai pris sans car c'est trop sucré pour moi je peux pas), œufs brouillés et bacon bien croustillant. Un délice ! Les autres convives ont pris les plats avec salade, œufs bénédicte, chili,... Tout le monde était ravi. Je compte bien y retourner goûter à d'autres choses.

Les prix peuvent sembler un peu élevés pour Berlin, mais pour le quartier ça reste correct. 

 

chipps (2) chipps (3)

chipps (4)

Posté par La Berlinoise à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2015

Fini ! :'(

10995406_1559972254283483_6895633098014379296_n

Saison finie ! Les Eisbären partent en pause estivale, on espère que la saison prochaine sera meilleure...

Les pre-playoffs viennent de s'achever. Une semaine riche en émotions. Grosse déception mercredi à Nürnberg, j'ai regardé le match à la TV et les berlinois ont vraiment mal joué, c'était pas beau à voir, score final : 6-2 pour les Ice Tigers.

Vendredi, direction le Welli, plus que plein, dur de me trouver un coin où me tenir, la folie ! Une ambiance de malade dans les gradins et un match magnifique, surtout de mon point de vue. Enfin, les Eisbären ont ressorti les griffes, leur jeu est excellent, c'est le hockey auquel ils nous ont habitué pendant des années, on reprend confiance, après les 60 minutes, 6-3 pour Berlin. C'est l'euphorie dans le stade, la fête continue dans le tram et le bus. C'est magique. Je peux comprendre que certains fans de longue date soient nostalgiques du Welli, malheureusement il est bien trop petit maintenant pour accueillir tous les supporters.

Aujourd'hui avait lieu le 3e et dernier match de la série, c'est tout ou rien. Bien sûr j'étais devant ma TV, l'autre match était diffusé aussi et ça passait de l'un à l'autre. Les 2 premiers tiers-temps berlinois sont bons mais peut mieux faire, la 3e période commence sur un 2-0 pour Nürnberg mais les Eisbären ne se laissent pas démonter et parviennent à égaliser. Vehanen, notre gardien, est exceptionnel et fait de magnifiques arrêts. Prolongations, les 8-10 premières minutes, les Eisbären dominent le jeu et laissent peu de répit à la défense bavaroise mais ne parviennent pas à marquer. Puis prison pour un berlinois, et un deuxième, ça commence à sortir le roussi, heureusement, Vehanen nous sauve la mise à plusieurs reprises. Retour à 5 contre 4, quelques instants encore à tenir, puis le couperet tombe. But de Nürnberg, c'est fini... Comme l'an dernier... Espérons que l'été va apporter de bonnes choses à l'équipe et qu'ils retrouveront leur niveau assez vite. Comme on dit, l'espoir meurt en dernier. On verra bien ce que la saison 2015/16 nous réserve. En attendant, on espère juste que Mannheim ne remportera pas le titre !

slider_ebb_tsit_06032015

 

Posté par La Berlinoise à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2015

Asteria, une aventure grecque à Berlin

Asteria (1)

Ce week-end je suis allée manger grec avec des amis. Il y a une semaine, une amie a été prise d'une envie de grec et une de ses collègues lui a fortement recommandé Asteria sur Schönhauser Allee, à deux pas de la station U Eberswalder Straße. À en voir les revues en ligne, il semblerait que ce soit le meilleur restaurant grec de la capitale. Du coup, samedi soir, avec les copines, direction Prenzlauer Berg pour une petite soirée sympa.

L'accueil est extrêmement chaleureux. La première d'entre nous qui est arrivée nous a raconté qu'en arrivant et demandant la réservation, un des serveurs l'a prise par l'épaule en lui disant de ne pas s'inquiéter, qu'il allait s'occuper d'elle. Une autre a été accueillie avec une poignée de main. Quand les serveurs passent près de vous ou viennent discuter, hop une main sur l'épaule (hommes comme femmes), rien de déplacé mais ça peut surprendre, bref très très sympa. Dès que vous êtes installés, on vous sert un verre d'ouzo qui est rempli régulièrement, y'a un préposé à l'ouzo qui se balade avec la bouteille pour s'assurer qu'aucun verre ne reste vide, sans supplément sur l'addition bien sûr. Bon, moi je ne bois pas d'ouzo vu que je ne suis pas fan d'anis.

Asteria (6)

L'ambiance est également sympa, le soir-là il y avait de la musique live, musique grecque bien sûr. Si vous y fêtez votre anniversaire, toute l'équipe viendra vous le souhaiter en chanson. Le seul bémol c'est que du coup le volume sonore est assez élevé, parfois difficile de communiquer avec ses voisins de table.

Et les plats dans tout ça ? Délicieux. En entrée j'ai pris de la feta panée, succulent. Ensuite, un plat de viande, un peu de gyros (porc), une grosse de brochette de viande de porc venue du grill et un steak haché de porc aux épices aussi cuit au grill, le tout accompagné de frites et de tzatziki. La viande était vraiment bonne, on peut vraiment sentir ce goût de grill, j'adore. Les portions sont énormes, j'ai fini ma viande le lendemain midi... Les autres ont pris une grande assiette d'entrées végétariennes et étaient ravies. Les prix sont assez raisonnables dans l'ensemble. Vraiment une excellente adresse.

 

Asteria (2) Asteria (3)

Asteria (4) Asteria (5)

 

Posté par La Berlinoise à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »